RENCONTRES ARCHITECTURE MUSIQUE ECOLOGIE




Logo Architecture Musique Ecologie
 Organisation   RAME  Archives    Atelier ec(h)oart    Prix G.Englert     Publications    Partenaires   Contacts
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------










Accueil

Newsletter

Groupe de travail


Les Rencontres Architecture Musique Ecologie sont organisées par Pierre Mariétan, Nathan Belval, et Guillaume Billaux, assistés par le Collectif Environnement Sonore.

Le Collectif Environnement Sonore (C.E.S.) organisme sans frontière, rassemble tous ceux qui sont à la recherche d'un environnement aux dimensions sonores maîtrisées. S'il est indispensable de se protéger du trop de bruit, trop de silence n'est pas plus acceptable. L'oreille humaine trouvant ses repères dans l'existence de toutes espèces de sons habitant l'espace, tout en lui donnant forme, l'objectif est de participer positivement à la création d'un milieu acoustique de qualité, esthétique, démocratique.


Le C.E.S. se propose :
  • de mener la réflexion sur la nature de la relation de l'homme au milieu sonore dans son espace/temps social,
  • d'étudier les modalités cognitives spécifiques au son,
  • d'inscrire la dimension sonore en tant qu'élément constitutif dans le projet architectural, urbain et environnemental
  • de promouvoir la création sonore dans la composition de l'espace public,
  • de rechercher les modèles de représentation de l'environnement sonore,
  • de développer le travail pédagogique à travers les pratiques analytiques de l'écoute
Le besoin s'est fait sentir, alors que s'organisait le premier Congrès International d'Ecologie Sonore, qui a eu lieu à l'Abbaye de Royaumont en 1997, de créer une structure pour soutenir cette entreprise. Un petit groupe s'est formé, à l'initiative de Ray Gallon et Pierre Mariétan, avec le souci de créer des liens autour du thème de la recherche d'un environnement sonore de qualité.

Une séance constitutive eut lieu le 4 mai 1996 à l'investigation du LAMU (Laboratoire d'Acoustique et Musique Urbaine) dans les locaux de l'EAPLV (Ecole d'Architecture de Paris La Villette). Une trentaine de personnes y participaient. Un Comité Directeur chargé de coordonner les activités s'est formé avec Pierre Mariétan (France-Suisse), Roberto Barbanti (Italie), Michael Fahrès (Pays-Bas), Ray Gallon (Canada-France), José-Antonio Orts (Espagne).

Par la suite la décision a été prise de poursuivre l'activité. Des groupes se sont alors constitués pour traiter des questions d'orientation, d'information, de communication et de pédagogie. Des rencontres saisonnières et locales sur des thèmes spécifiques ont été programmées. Au cours de cette réunion un texte, engageant le Collectif dans ses objectifs, a été adopté.

Le 7 décembre 1996 a eu lieu une première Rencontre Locale à Paris pour discuter des objectifs du C.E.S. Un Exposé a été donné par Xavier Jaupitre, architecte et professeur à  l'Ecole d'Architecture de Paris La Villette, intitulé Introduction de la dimension sonore dans l'architecture et son enseignement: expérimentation et pratique.

Depuis, le C.E.S. a été à l'origine d'activités à Paris et dans d'autres villes européennes. Il a joué un rôle de soutien organisateur lors des Rencontres Architecture Musique Écologie (A.M.E.), qui avaient lieu de 1998 à 2019  chaque année, à la fin de l'été, aux lieux différents dans le Valais, en Suisse, et continuent à ce jour dans d'autres endroits. L'Association Rencontres A.M.E. et l'Association Airain, les deux en Suisse, ont, aux moments différents, assureé l'organisation du projet et ont créé des liens entre ses membres et le C.E.S. dans le choix et la mise en œuvre de la programmation des manifestations.

Le Comité Directeur du CES a fait place à un groupe de réflexion et de proposition, qui se charge de promouvoir ses objectifs auprès d'organismes en mesure de les réaliser. Les membres du groupe se cooptent, suivant les intérêts qu'ils partagent en commun et se retrouvent à l'occasion des Rencontres A.M.E. pour faire état de l'avancement de leurs travaux et faire le choix de nouvelles propositions de manifestations.


Haut de page